De Flusser2005 Essais sur la nature et la culture

2005 Essais sur la nature et la culture

Le livre Essais sur la nature et la culture était, jusqu’à la parution de L’Histoire du diable en 2021, le seul livre de Flusser traduit en français depuis le portugais. Le titre en portugais en est Natural :mente. Vários Acessos ao Significado de Natureza (publié à São Paulo par Duas Cidades en 1979). Ce livre a par ailleurs été traduit en allemand en 2000 (Vogelflüge: Essays zu Natur und Kultur, Carl Hanser à Munich) et en anglais en 2013 (Natural Mind, Univocal à Minneapolis).

Flusser a commencé à écrire ce texte en portugais peu après son arrivée en Europe en 1972. Il a publié son premier livre en français, La Force du Quotidien, chez Mame en 1973, un ensemble d’essais phénoménologiques portant plutôt sur des objets culturels. Natural :mente suit une approche similaire, mais sur des objets naturels : tout naturellement, Flusser en a proposé à Mame une traduction en français sous le titre « Ça existe, la nature ? ». Ce projet n’aboutit pas du fait de l’arrêt des activités de Mame en 1975.

Claude Lutz des Éditions Circé raconte dans cette interview comment il a été amené à le publier trente ans plus tard : « La traduction de Essais sur la nature et la culture depuis le portugais, c’était une idée de Madame Flusser. Peut-être parce que son mari avait écrit beaucoup de petits essais (de phénoménologie de la vie quotidienne, selon les mots de Moles) qui ressemblent à ceux qui sont au Fond Flusser à Berlin et qui restent encore à publier. Je pense qu’elle voulait voir si le livre allait s’écouler. Et il ne s’en est pas vendu beaucoup.”

Ces textes explorent la relation entre les concepts de nature et de culture à travers une analyse phénoménologique de phénomènes naturels et culturels. La culture peut-elle être vue comme naturelle, et la nature comme culturelle ? Ces essais sont basés sur une observation de choses familières, les chemins, les vallées, les oiseaux, les vaches, le gazon, les doigts, la lune, les montagnes, le brouillard, et d’autres. Ils changent notre regard sur ces objets.

Vous trouverez ici, avec l’aimable autorisation des Éditions Circé :
– la couverture
– la 4ème de couverture
– la page de titre
– la table des matières
et le dernier chapitre du livre titré « Nature et Culture (Une manière de conclusion) » .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

c

Lorem ipsum dolor sit amet, unum adhuc graece mea ad. Pri odio quas insolens ne, et mea quem deserunt. Vix ex deserunt torqu atos sea vide quo te summo nusqu.

[belletrist_core_image_gallery images="538,539,540,541,542,543,544,545" image_size="80x80" behavior="columns" columns="4" columns_responsive="predefined" space="tiny"]