De Flusser2021 Mutations dans les relations humaines ? De la communicologie

2021 Mutations dans les relations humaines ? De la communicologie

La communicologie, c’est ainsi que Vilém Flusser a appelé sa théorie de la communication humaine, qui est au centre de son travail. Pour lui, la communication humaine est le processus par lequel les informations sont stockées, traitées et transmises, mais aussi de nouvelles informations sont constamment générées. La communicologie s’intéresse principalement aux formes et aux codes de ce transfert d’informations, dont Flusser suit les changements historiques, des peintures rupestres à la communication dans les réseaux informatiques, d’où le sous-titre en allemand devenu titre en français : « Mutations dans les relations humaines ».  Outre sa dimension théorique, ce livre est aussi un diagnostic intelligent de notre système d’information et de communication. Flusser poursuit et approfondit ici sa réflexion pionnière sur les médias et l’intelligence artificielle, réflexions déjà présentes dans ses travaux précédents, ce qui en fait l’un de ses écrits les plus importants et les plus visionnaires.

Flusser a écrit ce texte en trois langues, allemand, anglais et français en 1973/74. Ce livre a été publié en 2021 par Marc Partouche à partir d’un tapuscrit que Flusser lui avait confié. Marc Partouche a travaillé avec Flusser et Louis Bec sur plusieurs projets dans les années 80, dont l’exposition « Le vivant et l’artificiel » à Avignon en 1984. Du vivant de Flusser, Partouche a publié quelques essais de Flusser dans diverses revues et Flusser lui a donné plusieurs tapuscrits français, lui demandant de les préparer pour publication. Un autre tapuscrit en français, légèrement différent de celui publié ici, existe dans l’Archive Vilém Flusser (BOOKS 16_1- MHRF [1737]_MUTATIONS DANS LES RELATIONS HUMAINES). Flusser l’avait envoyé en 1978 aux Éditions du Seuil, qui le refusèrent : Jean-Marie Domenach trouva le livre ardu et peu susceptible d’intéresser un public suffisant; il l’adressa à Jean-Pierre Dupuy, du Centre de Recherche sur le Bien-Être, qui ne donna pas suite non plus.

La version allemande de ce livre a été publiée en 1996 sous le titre Kommunikologie par Bollmann sur la base d’un tapuscrit de 1978 (et rééditée en format poche par Fischer en 1998). Outre le texte principal dont le plan est identique à la version française, cette édition allemande comprend une douzaine de conférences de Flusser sur ce sujet, soit 118 pages supplémentaires (liste ici). Ce livre allemand a été traduit en japonais en 1997, en slovaque en 2002 et en serbe en 2015 ; une traduction en portugais est prévue pour 2022.

La version anglaise doit être publiée en 2022 sous le titre Communicology: Mutations in Human Relations? par Stanford University Press. Cinq pages de l’introduction (« What is Communication? ») avaient été traduites d’allemand en anglais et incluses au début du recueil Writings (Minneapolis, 2002, pages 3-7).

Vous trouverez ici, avec l’aimable autorisation de Marc Partouche :
– la couverture et 4ème de couverture
– la page de titre
– la table des matières
– la préface de Marc Partouche, déjà parue dans Flusser Studies nº 31 en juillet 2021
– et le dernier chapitre du livre, titré « Quelques virtualités futures » dans la troisième et dernière partie « Qu’est-ce que la techno-imagination ? »
Ainsi que la correspondance de Flusser avec les Éditions du Seuil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

c

Lorem ipsum dolor sit amet, unum adhuc graece mea ad. Pri odio quas insolens ne, et mea quem deserunt. Vix ex deserunt torqu atos sea vide quo te summo nusqu.

[belletrist_core_image_gallery images="538,539,540,541,542,543,544,545" image_size="80x80" behavior="columns" columns="4" columns_responsive="predefined" space="tiny"]