De Flusser1977 Qu’est-ce qu’on peut mettre dans la Vache ?

1977 Qu’est-ce qu’on peut mettre dans la Vache ?

Le véritable contenu de la vache reste caché dans son ventre. Ce ventre est la mémoire de l’humanité : de l’homo sapiens, de l’homo faber et de l’homo ludens. Il s’y cache la capacité de l’homme moderne occidental de manipuler le mythe, de le transformer en modèle. La vache devient une fabrique chimique, son cerveau devient un ordinateur, son taureau un outil de production. Le mythe de la vache devient le modèle de l’industrialisation.

Ce texte a été rédigé pour l’Institut Scientifique de Recherche Paranaturaliste du « zoosystémicien » Louis Bec. Il date probablement de 1977/1978, années durant lesquelles Vilém Flusser, vivant à Robion, était en contact étroit avec son voisin Louis Bec et son Institut. Un article intitulé « Cows » (Vaches), datant de la fin des années 1970, est reproduit dans le recueil Natural:Mind publié en 2013 aux éditions Univocal (le texte est traduit du portugais depuis l’édition originale de 1979). Ce dernier texte n’est pas le même que celui reproduit ici, mais les conclusions sont très proches.

Ce document porte le no 3191 dans les Archives Flusser ; il a été retranscrit du tapuscrit et édité par Yves Citton, et est repris ici avec son aimable autorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

c

Lorem ipsum dolor sit amet, unum adhuc graece mea ad. Pri odio quas insolens ne, et mea quem deserunt. Vix ex deserunt torqu atos sea vide quo te summo nusqu.

[belletrist_core_image_gallery images="538,539,540,541,542,543,544,545" image_size="80x80" behavior="columns" columns="4" columns_responsive="predefined" space="tiny"]