De Flusser1974 – Le Monde Codifié

1974 – Le Monde Codifié

Le Monde Codifié est le second livre de Flusser en français. C’est la transcription en 50 pages d’une conférence que Flusser fit à l’institut de l’Environnement à Paris le 3 mai 1973, ainsi que du débat qui suivit.

L’Institut de l’Environnement était une école expérimentale inspirée du Bauhaus et de l’École de Design d’Ulm ( HfG), créée en 1969 et située Rue Érasme. L’Institut s’intéressait à la fusion des disciplines et à la refonte de l’enseignement de l’architecture : le mot « environnement » était une tentative de dépasser des concepts académiques stagnants et englobait tout, de la psychologie à l’architecture en passant par l’art, le design ou l’agriculture. Ce texte de Monique Eleb, « L’Institut de l’Environnement : Une utopie vécue (1969–1976) » (Rosa, Nº 5, 2013) en décrit fort bien l’esprit ; on peut aussi lire l’essai de Tony Côme, « L’Institut de l’environnement : Descendant du Bauhaus ou dernier bastion de mai 68 ? » dans la revue French Historical Studies (Nº 41, vol 2, 2018, pages 305-333). Parmi les contacts que Flusser prit en 1972 pour la préparation de la Biennale de São Paulo, figuraient les artistes Alexandre Bonnier, qui était Chargé de mission pour les Arts Plastiques au sein de l’Institut, et Jeanne Gatard, sa compagne. Ils l’invitèrent à faire plusieurs conférences à l’Institut, dès décembre 1972 (sur le rôle de l’art en période de révolution culturelle), puis le 14 février 1973 (lignes et surfaces), puis le 3 mai 1973 (Le monde codifié) et encore le 8 mai 1973 pour participer à la table ronde Technologies et Imaginaire (qui fut également publiée), et de nouveau en 1975 (l’institut ayant fermé en 1976). Sa participation à l’Institut de l’Environnement fut donc, au début de son séjour en Europe, un élément important de la stratégie de Flusser en termes de visibilité et de publication.

Le thème du monde codifié se retrouve à plusieurs reprises dans l’oeuvre de Flusser. Ce fut d’abord un cours donné à São Paulo en 1967 (voir dans le dossier VFA COURSES 3_2-ARTGR [1959]_ARTE GREGA_  pages 32-43); le cours comprenait trois conférences, sur l’imaginaire et le techno-imaginaire, sur l’imagination et la conceptualisation, et sur les modèles. C’est aussi un thème qu’il a repris en allemand dans la revue Merkur en avril 1978 (Nº. 359, Cahier 4, pp. 374–379), texte repris dans plusieurs livres, comme Lob der Oberflächlichkeit (1993) et Medienkultur (1997), et traduit en français dans La Civilisation des Médias; ces mêmes mots (O Mundo Codificado) sont le titre de la traduction en portugais de sa Philosophie du Design.

Il n’y a pratiquement pas de correspondance au sujet de cette conférence et de ce livre dans les Archives Vilém Flusser (VFA), seulement l’invitation à la conférence et l’envoi des épreuves.

L’Institut de l’Environnement n’existe plus depuis 20 ans ou plus. Nous n’avons pas été en mesure d’identifier si un autre éditeur détiendrait des droits sur ce livre. Si c’était le cas, qu’il nous contacte pour être reconnu.

Vous trouverez ici le texte du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

c

Lorem ipsum dolor sit amet, unum adhuc graece mea ad. Pri odio quas insolens ne, et mea quem deserunt. Vix ex deserunt torqu atos sea vide quo te summo nusqu.

[belletrist_core_image_gallery images="538,539,540,541,542,543,544,545" image_size="80x80" behavior="columns" columns="4" columns_responsive="predefined" space="tiny"]